La lecture de la sourate Al-Kahf (la caverne)  
Abu Sa'id Al-khudri (qu'Allah l'agréé) rapporte que le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur luia dit :

"Celui qui récite la sourate "la caverne" le jour du vendredi, une lumière l'éclairera jusqu'au vendredi suivant"(rapporté par al-nasa-al-bayhaqi et al-hakim)"


Prêche du vendredi 20 février 2015

Le bénéfice de la prière à la mosquée.

Sachez mes chères frères et sœurs que la multiplication de la prière en groupe à la mosquée et assister à la prière du vendredi consolident notre relation avec Dieu

Le mal qui touche certains croyants, aujourd’hui, c’ est la paresse.  Cette paresse est présente uniquement quand il s’agit de faire un effort d’adoration. Mais quand il s’agit des choses de la vie présente certains croyants sont capables de faire tous les efforts nécessaires.

L’exemple de cette paresse s’exprime dans la relation qu’ont certains croyants avec leur présence dans les mosquées. Ils y en a qui habitent près des mosquées et n’y mettent les pieds que rarement, voir jamais. Ceux-là ils leurs corps sont près des mosquées mais leurs cœurs en sont loin. Allh Azza Wa jal dit dans Sourate ATTAWBA : « Ne peupleront les mosquées d’Allah que ceux qui croient en Allah et au Jour dernier, accomplissent la Ṣalāt, acquittent la Zakāt et ne craignent qu’Allah. Il se peut que ceux-là soient du nombre des bien-guidés. »

El le Prophète SAW a dit : « Si vous voyez un homme fréquenter les mosquées, témoignez lui alors de sa foi » on raconte qu’après avoir dit ce Hadith, il a lu ce verset (de Sourate ATTAWBA).

Et à propos de ceux qui sont dominés par leur paresse Dieu dans Sourate AL MOUJADALA : « Le Diable les a dominés et leur a fait oublier le rappel d’Allah. Ceux-là sont le parti du Diable et c’est le parti du Diable qui sont assurément les perdants ». Ceux-là se privent du bienfait (AJR) que prières en groupe dans une mosquée.

D’autres personnes viennent quand même à la mosquée avec l’intention d’y rester le minimum de temps possible. Et quand ils entendent AL IQAMA, ils se précipitent pour ne pas rater la première RAK’Â en négligeant la première des règles de prière. C’est-à-dire la sérénité. Le prophète SAW a dit : « « Lorsque l'on fait l'iqama pour la prière ne vous y rendez pas en vous dépêchant, allez-y en marchant. Vous devez y aller calmement et ce que vous atteignez priez-le et ce que avez manqué complétez-le ». (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°908 et Mouslim dans son Sahih n°602)

Celui qui arrive à la prière juste au moment du IQAMA, perd le bénéfice de l’attente. Car celui qui attend la prière, son bénéfice lui est inscrit pendant son attente aussi.

L’habitude dans le retard dans la prière est signe de paresse qui ouvre la porte vers  la négligence de la prière, voir même vers son abandon. Allah Taâla dit à propos de ceux-là dans Sourate ATTAWBA : «… ils ne se rendent à la Ṣalāt que paresseusement »

Les personnes qui négligent la prière en groupe rompent, en quelque sorte, leur lien avec Dieu (même temporairement). Ce lien que seule la prière permet de maintenir. Ceux-là, ils font tous les efforts pour arriver en avance pour un rendez-vous ou pour toute autre chose. Mais le rendez-vous avec Dieu a moins d’importance à leurs yeux.

J’attire votre attention sur cette paresse qui touche beaucoup d’entre nous. Cette paresse qui fait que beaucoup de mosquée restent vides tout le temps. Contrairement à ce qu’elles doivent être ; un lieu d’apprentissage, un lieu pour maintenir le lien entre les croyants.

Pour ce qui est des bénéfices de la prière en groupe  il y a sa récompense. Le Prophète SAW a dit : « La prière en groupe dépasse la prière d'une personne chez lui ou dans son marché de 25 degrés. Car certes lorsque l'un d'entre vous fait parfaitement les ablutions et se rend à la mosquée en ne voulant par cela que la prière il ne fait pas un pas sans qu'Allah ne l'élève d'un degré et lui efface un péché et ceci jusqu'à ce qu'il rentre à la mosquée. Quand il rentre à la mosquée il est en prière tant que la Prière le retient et les anges invoquent en sa faveur tant qu'il est à l'endroit où il a prié: Ô Allah ! Pardonne-le. Ô Allah ! Fais lui miséricorde ; ceci tant qu'il n'a pas eu de hadath (C'est à dire tant qu'il n'a pas fait une chose qui annule ses ablutions) ».(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°477)

IMAM MALIK dans son recueil AL MUWATTA a cité un Hadith rapporté par Abou Houraira dans lequel le Prophète SAW a dit : « Celui qui fait ses ablutions puis sort avec l’intention d’aller à la prière à la mosquée, il est considéré comme s’il est en prière. Chaque pas vers la mosquée a une Hassana et l’autre pas absout un pêché »

Dans autre Hadith le Prophète SAW a dit : « Hadith rapporté par ABOU HOURAIRA, le Prophète SAW a dit : Voulez-vous que je vous indique l'œuvre par laquelle ALLah efface les péchés et élève les degrés?" Ils dirent : "Nous voulons bien, ô Messager de ALLah!" Il dit : "Parfaire ses ablutions malgré les désagréments, multiplier les marches vers les mosquées et y attendre, après chaque prière accomplie, la suivante. Voilà ce qu'on appelle se consacrer entièrement à ALLah"

Parmi les prières en groupe, celle du JOUMOUÂ a une place importante. Et pour chacun de nous, assister à la prière du Vendredi est obligatoire (c’est un FARD). ALLAH TÂALA nous demande de délaisser toutes les choses de la vie pour veni à la prière du Vendredi. Allah dit dans le Coran, Sourate Al-JOUMOUÂA (Vendredi): " Ô vous qui avez cru ! Quand on appelle à la Salat du jour du Vendredi, accourez à l'invocation de Dieu et laissez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez »

Le mot JOUMOUÂ veut dire « rassemblement » C’est le  jour où se rassemble tous les musulmans pour la prière. Et c’est aussi le jour où sont rassemblés tous les bienfaits qu’on ne trouve pas dans les autres jours. C’est le vendredi que Dieu a achevé la création des cieux et de la terre

Le Prophète de Dieu (PBSL) a également dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours de la semaine sur terre : c’est le jour où fut créé Adam, le jour où il fut introduit au Paradis, le jour où il en sortit. C’est aussi le jour où finira le monde. » (Rapporté par Moslim)

Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu (PBSL) a dit: « Celui qui a fait ses ablutions et les a bien faites, puis est allé à la mosquée pour la prière du Vendredi et a écouté en silence son sermon, Dieu l'absout de tous les péchés commis depuis le Vendredi précédent et en y ajoutant trois jours. Celui qui s'amuse avec les cailloux (durant le sermon) a commis une frivolité semblable au verbiage (qui annule la prière) ». (Rapporté par Moslim)

Il est bon de rappeler les règles à respecter pendant le prêche du Vendredi : arriver en avance, écouter le prêche en silence et éviter de parler pendant le sermon. Ce message est adressé aussi aux jeunes qui sont présents aujourd’hui (car c’est les vacances). On doit observer le silence pendant le prêche.